une autoroute rénovée... des arbres en moins

Publié le par Arnaud

Je retranscris ici le message que j'ai reçu au sujet de la coupe d'arbres le long de l'A25 rénovée. Ce message renvoie à un autre coup de colère que j'avais reçu d'un riverain au sujet de la gestion sans ménagement pour les végétaux d'un espace vert . Moi même j'ai pu constaté sur mon lotissement les méfaits de certaines pratiques à banir... résultat 3 jeunes arbres nouvellement plantés le long de notre watergang morts suite à un désherbage.

Pour ma part je ferais suivre le courrier ci dessous auprés des Verts  pour appuyer une demande de compensation écologique.

_____________________________


coupe d'arbres abusive à Pitgam
HOUTLAND NATURE
Lettre à Madame la Maire de PITGAM 59284

A Madame le Maire de Pitgam
Mairie
La Place
59284 PITGAM


Copie à la Communauté de Communes du Canton de Bergues
Copie au Pays des Moulins de Flandre
Copie à la Région Nord-Pas-de-Calais
Copie au Conseil Général du Nord
Copie à La Conseillère Générale du Canton de Bergues
Copie au Conseil de Développement du Pays des Moulins de Flandre
Copie à Nord Nature Environnement
Copie au réseau des associations de préservation de l'environnement environnant



Madame le Maire,


C'est avec consternation que nous avons appris, de plusieurs de nos membres, la coupe de centaines d'arbres (258 exactement !) le long du chemin de halage sur la commune de Pitgam entre Steene et Looberghe.

Ces arbres, trentenaires pour la plupart, enrichissaient le paysage dans cette zone de promenade et de pêche à la ligne. Habitats écologiques à eux seuls, ils permettaient à de nombreuses espèces faunistiques de se reproduire, se cacher, se nourrir... Plantés par un de vos prédécesseurs à la Mairie, Monsieur Lucien COURTOIS, cette action lui avait valu la remise du « Kievit d'or », récompense de l'association Houtland Nature à une action profitable à l'environnement.


Quelles peuvent être les raisons de ce « massacre à la tronçonneuse » ?

-La sécurité le long de la route, comme cela est souvent avancé pour couper les arbres le long de nombre de nos départementales ?
Non, car cette voie communale est limitée à 45 km/h. Est-il plus dangereux de finir à 45 km/h contre un peuplier ou dans l'eau de la Colme en hiver ?

-La déformation des berges ou de la route ?
Un arbre planté au bord du canal va chercher l'eau verticalement et aucun soulèvement du revêtement n'est à constater le long de cette voie qui a d'ailleurs été refaite il y a quelques années sans supprimer d'arbres !
D'autre part chacun sait que les racines soutiennent les berges d'un cours d'eau !

- Favoriser la lutte contre la Jussie, plante invasive ?
Non, car il semblerait que cette plante se développe moins bien en zone ombragée, la coupe de ces arbres est ainsi préjudiciable à la lutte contre la Jussie !

- Y a-t-il une volonté de recréer un chemin de halage ?
La réutilisation du chemin de halage comme à l'origine, en faisant tracter des péniches par des chevaux, est effectivement compromis par les arbres. La coupe de ces arbres ferait de son auteur un précurseur dans la réduction d'émission de CO2 !


Vous vous doutez naturellement de notre désaccord vis à vis de cette coupe : détérioration du paysage en otant ses lignes maîtresses, destruction (nids avec jeunes) d'espèces protégées d'oiseaux (Hypolaïs ictérine, Rousserolle verderolle...) espèces en surcroît en régression, facilitation de l'emprise de la Jussie, disparition du corridor végétal le long du canal...
Sachant que seuls les arbres végétants sur votre commune ont été coupés, nous souhaiterions savoir si vous êtes la commanditaire de cette coupe excessive ? Si tel est le cas, quelle est ou quelles sont les raisons de cet abattage ?
Avez vous coupé ces arbres pour permettre la circulation de convois agricoles hors gabarit ?
Avez vous coupé ces arbres pour permettre la coupe ultra rapide de l'herbe des berges sans être gêné par les troncs ?
Avez vous coupé ces arbres pour fournir du travail à une entreprise d'élagage en difficulté ?
Avez vous coupé ces arbres pour fournir du bois de chauffage à des familles nécessiteuses du village ?
Avez vous, ce qui semble le cas, coupé ces arbres sans en informer au préalable la population ?
Sur quel budget cette coup est elle financée ?


Vous réalisez sans aucun doute le parfait grand écart entre le discours 'écologiquement admettable' et ces actes incohérents à nos yeux : saccage sans démocratie, dévastation du milieu naturel, destruction d'espèces protégées... !

En espérant des réponses claires de votre part ou des services intercommunaux, nous espérons pouvoir être assuré de votre engagement à 'résoudre' les problèmes écologiques de cette destruction massive.



Pour Houtland Nature
Le Président

Publié dans Nature et Ruralité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article