"Mes vacances, J'y Tiens!"

Publié le par Arnaud

De nombreuses enquêtes d’opinion réalisées ces derniers mois indiquent que près de la moitié de nos concitoyens ne prévoient pas de partir en vacances cette année, et notamment cet été.

Sans préjuger de ce que sera l’évolution de la situation, il est évident que le nombre de personnes ne pouvant pas partir en vacances va donc encore augmenter, pour des raisons avant tout financières, aggravant ainsi la tendance constatée depuis plusieurs années et selon laquelle 40 % des français ne partaient pas en vacances.

La situation difficile que traversent nos pays et nos économies, avec les nombreuses pertes d’emploi qui en résultent, pèse sur beaucoup de familles, victimes d’une crise dont elles ne sont pas responsables.
Or, nul n’ignore le rôle que jouent les vacances pour chacun d’entre nous, et le temps de repos, de rencontres, de découvertes, de plaisirs partagés que cela constitue.

C’est dans ce contexte que le gouvernement a lancé un chantier visant à redéfinir ce que pourrait être une politique sociale du tourisme, après avoir cependant supprimé l’essentiel des aides apportées par l’Etat au secteur du tourisme à vocation sociale, alors que des dispositifs de défiscalisation continuent à bénéficier au secteur commercial à hauteur de 45 millions d’euros par an.

Un travail de réflexion a été engagé entre services de l’Etat, associations de tourisme, associations caritatives, organismes et partenaires sociaux et représentants des collectivités.

Ce travail ne doit pas déboucher sur de seules bonnes intentions, sans accompagnement de moyens significatifs, notamment sur le plan financier, en faveur de l’aide au départ en vacances ou de l’aide à la rénovation et au développement des installations.

Le temps des vacances est un temps précieux pour chacun ; il est aussi un facteur de cohésion sociale pour l’ensemble de notre société.

Le secteur associatif, représenté par l’Union Nationale des Associations de Tourisme et de plein air, appelle donc les pouvoirs publics et tous ceux qui oeuvrent au développement de l’accès aux vacances à relancer une dynamique ambitieuse dans ce domaine, qui se traduise, à l’occasion des Assises nationale du tourisme prévues l’automne prochain, par la mise en place d’un PLAN VACANCES, qui concilie les objectifs de solidarité, de cohésion et d’intégration sociales, de maintien d’emplois non délocalisables et d’un développement durable de l’activité dans nos régions.
L’Union nationale des associations de tourisme et de plein air (UNAT) regroupe les principales associations, mutuelles et entreprises à but non lucratif actives dans le domaine des vacances familiales, des vacances d’enfants et d’adolescents, du tourisme des jeunes, des seniors, des personnes handicapées, des voyages et du tourisme équitable et solidaire. Son action est relayée par 21 UNAT régionales. www.unat.asso.fr

Publié dans Solidarité

Commenter cet article