contre la prolifération nucléaire

POUR UNE ZONE DE PAIX SANS NUCLÉAIRE (NI CIVIL NI MILITAIRE)

DANS LA ZONE MÉDITERRANÉE ET AU MOYEN-ORIENT

L’ÉNERGIE NUCLÉAIRE N’EST PAS UNE SOLUTION !

C’EST UN PROBLÈME SUPPLÉMENTAIRE

Les principales puissances de la planète, encouragées par la mémoire  
faiblissante de la catastrophe de Tchernobyl et invoquant le  
changement climatique et l’augmentation des prix des hydrocarbures,  
font pression pour un retour de l’énergie nucléaire. Elles  
considèrent l’énergie comme un produit dont elles peuvent tirer des  
profits et non comme un bien commun issu de ressources limitées. Afin  
d’étendre et de promouvoir leurs positions financières et  
géopolitiques, elles tentent de transformer la région entourant la  
Méditerranée en un marché pour l’industrie nucléaire. Voici les  
principales raisons pour lesquelles elles tournent le dos aux  
économies d’énergie et ignorent les perspectives de développement des  
sources d’énergie renouvelables.

L’énergie nucléaire n’est pas bon marché, elle n’est ni sûre, ni «  
verte ». C’est une menace permanente pour l’environnement, la vie et  
la paix. Le risque augmente de voir les projets nucléaires autour de  
la Méditerranée et au Moyen-Orient devenir réalité, alors que les  
conditions géopolitiques de cette région sont caractérisées par  
l’instabilité et l’incertitude.

Considérant :
· Les problèmes insolubles liés à la gestion des déchets nucléaires
· Le manque d’expérience et de capacités techniques et financières
· La limite ténue entre l’utilisation soi-disant pacifique de  
l’énergie nucléaire et son utilisation militaire
· Les possibilités de sabotage ou de frappe « aveugle »  
d’installations nucléaires
·Les risques d’accident aux conséquences imprévisibles

Nous sommes convaincus que l’aspiration de nombreux pays, dans notre  
région « chaude », à construire des centrales nucléaires, consiste ni  
plus ni moins à jouer avec le feu.

Ces pays qui envisagent et décident d’installer des réacteurs  
nucléaires sur leur territoire prennent une énorme responsabilité,  
que partagent ceux qui ne s’opposent pas à ces décisions. Nous  
doutons fortement qu’un Etat ait le droit de compromettre la santé,  
la vie et l’avenir d’un autre Etat.

Nous demandons à nos gouvernements de prendre des initiatives  
politiques et de mener des actions spécifiques pour alléger les  
tensions ; ceci afin de tenir à l’écart les menaces de guerre et de  
catastrophe écologique. Nous leur demandons de refuser l’installation  
de nouvelles centrales nucléaires. Nous voulons que la Méditerranée  
et le Moyen-Orient soient une zone de paix sans nucléaire. C’est le  
minimum que nous puissions faire pour les générations actuelles et  
futures.

Pétition en ligne à envoyer à L’Elysée : http://www.elysee.fr/accueil/

Avec copie à MN3 - Mediterranean No Nuclear Neighbourhood  
info@mn3network.org