la culture n'est pas qu'un bien de consommation...

Publié le par Arnaud

5443571708_3c1b6b83a8.jpgLe projet de salle polyvalente qui fait flop à l'emplacement prés de l'école Emile Coornaert risque de remettre en cause le projet de médiathèque comme nous l'a suggéré Monsieur le Maire.

 

Actuellement le couloir faisant office de bibliothèque n'est pas digne d'une ville qui se veut en plein développement. Sans une politique culturelle, il ne peut avoir de "vivre-ensemble" construit.

 

15 ans au moins que l'on nous parle de relocalisation jusqu'à lancer le mot "médiathèque". La médiathèque offre une dimension supplémentaire au delà du livre, avec l'apport de film et de musique. Pourtant Monsieur le Maire lors du dernier conseil municipal a déjà averti que finalement, avec internet, nous pouvions écouter toute la musique directement chez soi.

 

Soit! Mais tout lieu culturel, n'est pas une simple offre de services, c'est aussi un lieu de projet collectif, de proposition décalée, d'ouverture d'esprit, incitation à découvrir, de proposition à faire, ...

 

En parallèle, Monsieur Bogaert, conseiller délégué à la culture, se plaignait lors du dernier conseil municipal du nombre insuffisant de participants aux séances des films projetés salle Peene, ce qui coutera plus à la municipalité.

 

Eh bien tout est dit. Il ne suffit pas d'une offre de services, il faut une politique culturelle qui incite et cela demande un véritable projet. La culture n'est pas un bien à consommer devant faire face à la concurrence, en tout cas, pas uniquement, c'est un élèment de la cité pour permettre d'entrainer une reflexion collective et individuelle sur son environnement. Et pour l'atteindre, demande la mise en place d'actions spécifiques et multiples.  Et dans un premier temps, cela demande certainement des installations culturelles dignes d'une ville de 4000 habitants!

Publié dans Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article