Vive les 35 heures...

Publié le par Arnaud

4286462800_f1d48e0881.jpg
Nous fêtons les 10 ans des 35 heures sous gouvernement Jospin soutenu par la gauche plurielle. Depuis le retour de la droite au pouvoir, cette avancée n’a eu de cesse que d’être vilipendée, devenant la source de tous nos maux !

Que remarquons-nous aujourd’hui ? La crise n’a pas assommé notre économie grâce justement aux « amortisseurs sociaux » de nos institutions que la gauche a créée. Ceci confirme que nous ne pouvons pas laisser notre économie à la seule dictat de la mondialisation libérale où la concurrence tue.

 

Les 35 heures sont une forme, imparfaite peut-être ou incomplète certainement, de réflexion sur la notion travail. Sommes nous esclaves du « travailler plus pour gagner plus » ou n’y a-t-il pas d’autres alternatives du » travailler mieux pour vivre mieux ».  Comment partager harmonieusement son temps de travail avec son temps en famille et son temps d’activité sociale et citoyenne ? Cette question renvoie à nos façons de voir nos modes de pensée… plus de croissance ou mieux de bien être par la sobriété ?

 

A l’heure ou nous allons devoir prendre des décisions sur nos retraites, ces interrogations devraient être au cœur de nos choix. Travailler plus longtemps peut se concevoir si l’on repense nos rythmes et nos conditions de travail. Il semblerait stupide de rallonger le temps de travail pour n’aboutir qu’à une fin de carrière pointant au chômage par exemple. Dans ces conditions, le partage du travail a toute sa place et même a, je le pense,  le potentiel à se développer.

Publié dans position

Commenter cet article