pour ne plus regarder le train passer...

Publié le par Arnaud

Des patients se sont formés en association

Apaches veut scalper la pénurie médicale

mercredi 09.12.2009, 14:00
 
310935-apaches-veut-scalper-4b192402 Le bureau d'Apaches est composé de Béatrice Vittu, présidente, de Ludivine Ginions, secrétaire et de François Delattre, trésorier

 

Consciente que la situation est des plus alarmantes sur le canton de Hondschoote et qu'elle a une carte à jouer face à l'urgence médicale, une poignée de Hondschootois a décidé d'unir ses forces afin de faire face à la sous-médicalisation que subit de plein fouet son secteur.

Qu'ils soient parents d'enfants en bas âge ou de simples citoyens, tous ont peur qu'un drame survienne à cause de la pénurie de médecins. Pour tenter de faire bouger les choses, sous l'impulsion d'Arnaud Ginions, conseiller municipal d'opposition de Hondschoote, ces individus ont créé Apaches, l'Association des PArents du Canton d'Hondschoote et Environs. Loin d'avoir pour objectif de scalper le moral des troupes, cette nouvelle association a pour vocations d'alerter les gens sur le sujet et de travailler en partenariat avec les acteurs du dossier pour que l'accès aux soins de proximité soit amélioré et durable.

« On ne nous prend
pas au sérieux »

« Face à l'inertie totale de la Communauté de Communes de Flandre qui s'auto-satisfait de la venue d'un nouveau médecin sur le canton, nous avons décidé d'agir. Attention qu'on ne s'y trompe pas, nous nous réjouissons de l'arrivée de ce médecin sur Hondschoote, et peut-être d'un second à Rexpoëde, mais nous savons aussi que ces arrivées ne vont pas combler les manques si l'on regarde de près la situation actuelle ainsi que les départs en retraite prochains d'autres médecins. C'est pourquoi, nous invitons toutes les personnes du canton à nous rejoindre. » Pour Béatrice Vittu, présidente d'Apaches, ainsi que les membres de cette association, l'heure n'est plus aux discussions mais aux actions. Au printemps dernier, quelques-uns de ces Hondschootois avaient pris l'initiative d'organiser une pétition qui avait rassemblé 327 signatures. Béatrice Vittu poursuit : « nous avions déposé cette pétition en mairie de Hondschoote, mais nous avons été surpris une fois de plus du peu de réaction de la municipalité. On ne nous prend pas au sérieux, c'est pourquoi aujourd'hui nous avons renforcé notre volonté de faire avancer le dossier en créant l'association. Pour avoir un rendez-vous chez un médecin c'est compliqué, parce qu'ils ont déjà leurs quotas. Par exemple sur Hondschoote, ils sont quatre pour une population de près de 3 750 habitants. Ils récupèrent tout ! Dans cinq ans, deux de ces médecins partiront en retraite. Qu'allons-nous faire ? »

Appel à la mobilisation des citoyens-patients
Et ce n'est pas la seule crainte des adhérents d'Apaches, ils s'interrogent aussi quant aux gardes puisque les médecins de Bergues pencheraient plutôt pour un rattachement vers Dunkerque. « Chez nous deux médecins de plus de 60 ans sont dispensés de garde », affirme Arnaud Ginions. Pour ne pas assister à la dégradation de la situation, Apaches a donc pris contact avec la CCF afin de favoriser le partenariat avec la Communauté. « La seule réponse obtenue a été une proposition de leur adresser nos idées par mail, sans contact précis..., expose la présidente de l'association. C'est dommage car une parole de patients peut apporter beaucoup pour cette réflexion. Les citoyens-patients doivent avoir toute leur place dans ce dossier. C'est pour cela que nous sollicitons via l'association un lieu de débat et d'initiative auprès des habitants du canton et même au-delà. » La prochaine action d'Apaches  : mener une enquête d'opinion sur le sujet de Maison de santé pluridisciplinaire. Arnaud Ginions insiste : « il ne faut que quatre médecins pour que le dossier avance. La balle est aussi dans leur camp. Beaucoup de territoires sont déjà en route vers des projets de coordination comme Saint-Pol-sur-Mer, Steenvoorde, Esquelbecq... Si nous ne voulons pas manquer le train, il faut nous y mettre nous aussi ! »
A.L.

Pour tout contact : apaches@rocketmail.com
Le Journal des Flandres Le Phare Dunkerquois

Commenter cet article