Oui à la candidature de Nicolas Hulot...

Publié le par Arnaud

348216506_2322523dfa.jpgVoilà, Nicolas hulot se déclare candidat aux Elections Présidentielles. Je vous avoue que cela ne m’aurait été de peu d’intérêt mais à la différence de 2007 c’est que cette fois outre qu’il y va vraiment (enfin!), il y va en se positionnant dans les primaires d’Europe Ecologie/Les Verts… et pour moi cela change tout !

 

Récemment, après discussion avec un jeune écolo, j’ai décidé de soutenir un appel en faveur cette candidature au sein d’EELV, moi l’homme à forte identité de gauche, qui avait quelques réticences éthiques en direction de Nicolas le médiatique.

 

Je pense profondément que sa participation à nos primaires est une chance pour l’Ecologie et pour notre rassemblement écologique. Pourquoi :

-          Parce qu’un moment donné, lors des phases d’élection, ce n’est pas uniquement à coup d’idéologie (indispensable soit-elle) que l’on donne à espérer mais c’est aussi à travers du pragmatisme. L’un ne supprime pas l’autre, mais l’un permet de peser sur les décisions de gouvernance pour atteindre « notre idéale ». Il est à mon sens plus que temps que l’Ecologie ait toute sa place dans l’échiquier politique.  Et depuis que sa candidature est officielle, déjà l’Ecologie Politique devient un  enjeu politique avec un P majuscule ! Oui Nicolas Hulot est connu, reconnu par le public, et fait parler.  J’accepte cette opportunité !

-          Parce qu’à un moment donné il faut aller jusqu’au bout de sa réflexion. En tant que « Vert », j’ai milité en soutien à la clairvoyance de Cécile Duflot, le rassemblement des Ecologistes. Qui dit rassemblement dit accepté les différences, voire les divergences mais au sein d’un pôle qui a le souci de faire populariser l’Ecologie.  Alors Oui la candidature de Nicolas Hulot questionne, provoque mes racines d’homme de gauche et c’est tant mieux si c’est pour que l’Ecologie devienne une organisation sociétale nouvelle qui transcende le  bipartisme Gauche/droite parfois archaïque dans les choix fait sur le terrain.

-          Parce que devant la montée du Front National, une dynamique populaire autre doit être proposée et je pense que par sa candidature, Nicolas Hulot peut y parvenir. Je dirais presque que nous n’avons pas le choix… et cela devient pour moi l’une des préoccupations majeures pour notre pays. Offrir une offre politique pragmatique et porteuse d’avenir humaine, oui avec sa candidature j’ai l’impression que les citoyens peuvent  y retrouver un autre espoir à travers son charisme. C'est ainsi même si je peux le regretter, les Présidentielles sont fortement personnalisés.

-          Enfin parce que si la dynamique rencontre tout d’ abord une assise interne, puis un souffle écologique pendant les Présidentielles, cela sera une étape importante pour implanter nationalement l’Ecologie Politique et permettre je l'espère enfin la constitution d’un groupe de député.

 

Pour toute ces raisons je soutiens Nicolas Hulot dans nos primaires, avec l’espoir que ces primaires soient un temps fort de débat au sein de notre rassemblement. Mais aussi de conquête politique ! Le temps de l’Ecologie a sonné maintenant !

 

Suis-je pour que Nicolas Hulot soit Notre candidat lors des Présidentielles ? Je ne serais pas si tranché pour l’heure. Place aux débats, et Nicolas Hulot doit encore me persuader que sa ligne politique prône un encrage économique différent que le capitalisme dure.  Le projet que notre parti va élaborer l’aidera sans aucun doute et le fait qu’il se présente en connaissance de cause au sein d’EELV me donne bon espoir de ce coté-là !

Déjà lors de ses premiers discours officiels, des indications intéressantes me conviennent :

"L'écologie n'est pas une option mais la condition suprême de notre liberté et de notre survie"

« Mes royalties seront données à des ONG à partir de maintenant »

« sur le nucléaire, c'est un sujet délicat sur lequel j'ai eu du mal à me faire une religion... en France, nous devons en sortir »

« ma culture politique est différente, plus "limitée", mais mon expérience est complémentaire, j'ai une vision concrète du monde »

Hulot n'est pas dans l'état d'esprit d'y aller tout seul : "je ne suis pas du tout dans cette perspective"

Inégalités, humiliations et urgence écologique au centre de l'engagement d'Hulot, "la rareté est la norme"

« le constat, la réflexion et l'inspiration d'EELV sont ceux que je partage le plus »

« la campagne ne démarre pas aujourd'hui, il faut attendre la fin d'année pour avoir le programme »

 

Place aux débats d’idées et de positionnement des candidats, place au projet politique du rassemblement et que vive l’Ecologie Politique !

Publié dans position

Commenter cet article