les Clé(fs) de l'avenir...

Publié le par Arnaud

Je vous livvre le message de Jean Schepman, notre conseiller général du canton issu de son blog au sujet de la réunion de la commission locale de l'eau du sage de l'yser (CLE) et j'y souscris :

Hier lors la Commission Locale de l'Eau du SAGE de l'Yser, en tant que président, j'ai proposé un texte assez consensuel quant aux projets de porcheries industrielles en Falndres. ce texte était destiné à être envoyé aux autorités compétentes afin que les analyses environnementales et de protection de l'Yser soient bien prises en compte.

Ce texte soumis démocratiquement aux membres de la CLE, désignés je le rappelle par décret du Préfet n'a pas été accepté suite à un vote défavorable de la profession agricole et ses représentants qui ont ainsi démontré leur position en faveur des porcheries.

Je suis déçu de cette décision qui n'est pas la mienne en tant qu'élu local, je me suis prononcé quant à moi contre ses projets néfastes à l'environnement et à notre territoire.

La CLE ne donnera pas d'avis ni favorable ni défavorable.

Le combat continue sur d'autres fronts




A ma connaissance je sais que le climat était tendu lors de cette rencontre. Nous avons encore besoin d'une prise de conscience générale pour faire évoluer nos pratiques et préparer l'avenir. Indéniablement l'agriculture va devoir changer, qu'elle le veuille ou non puisque même la PAC se met à évoluer en terme de financement d'ici 2013 (priorité aux petites unités en pratique durable). Préparons le dés maintenant.

2 bonnes nouvelles quand même sur le sujet : La commissaire enquêteur du projet de Houtkerque a émis un avis défavorable! La Communauté de Communes de Flandres a voté une motion contre les porcheries industrielles sur son territoire!

Commenter cet article

lelu 11/12/2009 22:19


précision pour la ccf : elle a voté une motion contre en ce qui concerne la route car  elle serait mise à rude épreuve par le balai des camions et au final c'est nous qui payons


Arnaud 11/12/2009 22:24


merci pour la précision... j'ai donc étais trop optimiste! Monsieur le Maire de Hondschoote vient de refuser au conseil municipal de prendre position face au plan d'épandage du projet de Bambecque
à ma demande... consternant!