le picador...

Publié le par Arnaud

5496897496_a42c16d81c.jpg

 

Au sud le Mimosa, à nous le forsythia

Qui tel le feu sous le gel matinal perça

Nous annonçant gaiement le retour des jours clairs

A travers sa belle parure de lumières

 

Noble végétal qui nous sort de la torpeur

Du froid qui  fige jusqu’à la fugue des heures

Du blanc qui aveugle, du gris qui vous assomme

Il met fin au long clair-obscur. Vigueur du jaune !

 

Dans les tons  primaires, des nuances viendront

La porte du printemps n’est point  franchie encore

Mais notre audacieux, ce Picasso Picador

Rompt  la langueur d’une attendue fin de saison.

Publié dans décalé

Commenter cet article