la note de Paulo Serge Lopes, Conseiller Régional EE

Publié le par Arnaud

Voici en intégralité, la note de Paulo Serge Lopes sur son blog concernant le dossier des porcheries... Grand merci à lui pour ses interventions de qualité!

 


Interpellation du préfet sur le dossier des porcheries industrielles en Flandre

 

 2008969222.png

 

Le dossier des élevages porcins industriels en Flandre intérieure dans le Bassin de l’Yser est aigu au regard des impacts de ce type d’installations agricoles sur l’environnement et donc sur la qualité de vie des habitants de cette région.

 

Dans Hondschoote Débat, Arnaud Ginions, conseiller municipal de cette municipalité, a mis en exergue les conséquences de l’installation et/ou l’extension des porcheries industrielles en question.

 

Ainsi, parmi les dossiers en question, nous noterons notamment le projet de création sur la commune de Bambecque dont nombre d’habitants se sont mobilisés depuis plusieurs mois.

 

Dans la suite des prises de position tenues à ce propos, j’ai interpellé vendredi le préfet à l’occasion de sa participation à la séance plénière du conseil régional où il présentait les actions de l’Etat dans le Nord-Pas de Calais.

 

Vous pouvez suivre cette interpellation en cliquant sur la vidéo qui lui est dédiée en mettant le curseur à 3h 03mn 25 s à tandis que la réponse du préfet est visuable à 3h 12mn 15s.

 

Des propos tenus par le préfet on retire essentiellement l’idée que les dossiers doivent être pris dans leur ensemble à savoir comme nous l’indiquions le bassin de l’Yser où sont projetés plusieurs installations ou extensions de porcheries.

 

Mais des échos reçus des services de l'état l’incohérence entre les prescriptions liées au grenelle de l’environnement et les prises de position concrètes quant à ce type d’installations les gêne de manière croissante.

 

Mon intervention se produit alors même qu’au sein de l’assemblée nationale un amendement porté par l’UMP envisage de relever le seuil à partir duquel la création ou la modification d'un élevage industriel nécessite une autorisation.

 

Parmi les signataires de cet amendement laxiste envers cette agriculture industrielle, nous noterons en particulier le propre député du secteur concerné par les projets en question à savoir l’apparenté UMP Jean-Pierre Decool

 

L’attention des élus régionaux d'Europe Ecologie au dossier des porcheries industrielles est plus largement le signe de notre volonté d’entamer une transformation écologique du Nord-Pas de Calais.

 

Ainsi, au cours de la même séance plénière, s’est exprimée toujours sur ce dossier le vice-président en charge de la ruralité et de l’alimentation à savoir Jean-Louis Robillard membre également d’Europe Ecologie.

 

A suivre.

 

Post-scriptum : l'image illustrant la note de blog "Interpellation du préfet sur le dossier des porcheries industrielles" représente le schéma d'aménagement et de gestion des eaux de l'Yser en cours de définition. Comme indiqué par ailleurs, la prolifération des porcheries industrielles mettrait à mal l'objectif d'améliorer la qualité des cours d'eaux de ce secteur.

Commenter cet article