la fin d'un cycle...

Publié le par Arnaud

Nous sentons tous que nos sociétés sont actuellement arrivées à la fin d’un cycle et que nous devons faire face à plusieurs crises conjointes (écologique, sociale, et économique). Autour de nous, plusieurs plans d’austérité voient le jour, nous avons l’exemple ces jours-ci de celui de la Grande Bretagne. En France nous nous dirigeons sans le dire vers les mêmes effets. Il est évident que cela va toucher les plus fragiles d’entre nous mais aussi la situation de la classe moyenne.  Une grande partie de la population est inquiète  sur l’avenir et notamment les jeunes. Elle l’exprime d’ailleurs  dans nos rues focalisée par une réforme injuste des retraites.

 

 Pourtant comme le signale l’Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale  (ONPES) dans son rapport 2009/2010 à travers une étude de L’INSEE les très hauts salaires se détachent de plus en plus des autres salaires.

 

Le rapport de l’ONPES conclue d’ailleurs qu’ « En France comme en Europe, la pauvreté et l’exclusion restent à un niveau inacceptable. L’évolution du chômage, conséquence de la crise actuelle, risque d’aggraver la situation de ceux qui sont déjà touchés par la précarité et de faire basculer dans la pauvreté ceux qui en sont proches. Il importe donc de poursuivre, au cours des mois à venir, l’appréhension des effets de la crise actuelle en termes d’extension ou d’intensification des situations de pauvreté. »

 

Espérons que le débat lancé pour la création d’une antenne des restos du cœur sur la ville continue et puisse aboutir à des actions de veille et de réactivité pour faire vivre la solidarité locale. Il en va de la responsabilité des élus.

 

Publié dans position

Commenter cet article