la France la risée du Monde...

Publié le par Arnaud

168915_130941530306369_126403217426867_191846_2082-copie-1.jpgAlliot-Marie chez Ben Ali,  François Fillon chez Moubarak : La France est la risée du Monde !
 
Réaction de Jean Louis Roumégas, Porte parole d’Europe Ecologie Les Verts
 
Combien de ministres auront donc utilisé les services «d’Air Dictature» pour leurs vacances au soleil ? 
 
Pour l'instant on ne sait pas. Mais on comprend mieux les réactions de la France pendant la révolution Tunisienne et Egyptienne. Surtout, on comprend pourquoi le gouvernement tarde à dénoncer les dérives de ses membres, car le premier d’entre eux est concerné.
 
Après les deux voyages de Michèle Alliot-Marie payés par un proche de Ben Ali alors que le peuple Tunisien se révoltait, c'est François Fillon qui admet aujourd'hui avoir utilisé un avion de Moubarak à Noël. Non pas pour un voyage officiel, mais pour des vancances privées en famille.

Est-ce qu'on apprendra dans les jours qui viennent qu'un autre membre du gouvernement a été hébergé dans un palace de Kadhafi ? Transporté par un avion d'Ahmadinejad ? Ou a bénéficié des largesses de Loukachenko ?
 
Cynisme ou aveuglement ? Les deux. Le système de Sarkozy a effacé les limites entre le pouvoir et l'argent. Aujourd'hui, un ministre ne trouve rien d'anormal dans le fait de prendre l'avion d'un oligarque ou de se faire payer des vacances par un dictateur. Et c'est ça le plus grave. C'est là qu'on peut établir un lien avec la proposition honteuse faite par MAM pour "aider" à réprimer la révolution Tunisienne. C'est à cause de cette pratique, à peine voilée, que la France continue de fermer les yeux sur la censure, la torture et les atteintes aux droits humains dans de nombreux pays.
 
La corruption et les conflits d'intérêts gangrènent le fonctionnement démocratique et les relations extérieures de notre pays. Face à cela, Europe écologie - Les Verts propose de changer radicalement notre vision du monde et nos rapports avec l'étranger. La politique extérieure de la France et de l'UE doit être menée en toute transparence, en limitant strictement le secret défense, en rendant accessibles les négociations et en instaurant un rapport sain avec nos partenaires. Face aux dictatures, nous devons faire preuve de fermeté tout en maintenant le dialogue avec des moyens de pression économiques (accord UE) et diplomatiques. La France ne doit plus être "l'amie des dictateurs" mais défendre les droits humains et les libertés partout dans le monde.
 

 
Jean Louis Roumégas, Porte parole d’Europe Ecologie Les verts

Publié dans Actu

Commenter cet article