l'atelier participatif repris par la presse...

Publié le par Arnaud

Suite à l'atelier participatif sur les projets de porcheries voici l'article du journal des Flandres de cette semaine en attendant un compte rendu plus détaillé sur le blog. Merci à tous les intervenants (élus, citoyens, associations, agriculteurs et même la présence de 2 gendarmes!). qui ont permis que cette première initiative d'atelier participatif sur des sujets d'actualité locale soit riche de partage et d'échange de connaissance. Petite précision par rapport au temps fort autour du bio, ce n'est pas comme il est indiqué par l'article NEH qui en est l'organisateur mais une association Hondschootoise indépendante dont nous soutiendrons biensur l'action. En résumer l'atelier a donc défini 2 pistes : le suivi des projets de porcheries avec l'appui technique des associations et des actions de sensibilisation sur une agriculture qui respecte le paysan, l'environnement et le consommateur à l'initiative des différents acteurs présents. 

 

 

376379-un-temps-f-4b9533d3.jpg.jpg« De plus en plus de projets de porcheries arrivent sur le canton, nous ne devons pas subir. C'est pourquoi collectivement, nous devons mener la réflexion.

» Le 6 mars, l'association Nouvelle Equipe pour Hondschoote a organisé son premier atelier participatif orchestré par Arnaud Ginions, conseiller municipal de l'opposition, sur le thème des porcheries au café chez Noye de Killem. Cet atelier était ouvert à tous, une quinzaine de personnes avait fait le déplacement : les associations de protection de l'environnement Looweg de Warhem et Défi d'Esquelbecq, des élus de l'opposition d'Hondschoote, quelques agriculteurs et même deux gendarmes...

« La situation est devenue folle. Les jeunes agriculteurs doivent s'endetter pour s'installer, a exposé Arnaud Ginions. La question est de savoir quelles perspectives existent pour l'avenir rural ? Nous devons définir ce qui est acceptable ou non ! Si on continue dans cette direction, on va droit dans le mur.
» Divers sujets ont été abordés comme la PAC, le bio... Jean-Michel Vanpouille, conseiller municipal de Rexpoëde, a indiqué que la Politique Agricole Commune était en pleine réflexion, et qu'il y aurait de gros changements en 2013, notamment au niveau des aides : « ce sont les plus grosses exploitations qui se partagent les aides de la PAC. Les aides en 2013 seront tournées vers l'agriculture durable. » Françoise Bollengier, président de Looweg, a expliqué que la région ne possédait que 0,5% de terre bio : « c'est regrettable, on ne peut pas être pour l'intensif »... Les échanges ont été constructifs et les intervenants ont décidé de reconduire ce genre d'ateliers, mais toujours sur des sujets locaux d'actualité, et de privilégier des événements de sensibilisation à destination des collèges. Nouvelle Equipe pour Hondschoote a décidé de créer un temps fort sur le bio à Hondschoote et d'évoquer la question des AMAP.

Commenter cet article