l'action continue...

Publié le par Arnaud

Philippe Richard rappelle que la lutte continue contre l'implantation de Flamoval

jeudi 17.12.2009, 05:04 - La Voix du Nord

 Philippe Richard poursuit le travail pour stopper Flamoval. Philippe Richard poursuit le travail pour stopper Flamoval.

|  INCINÉRATEUR |

Plus d'une semaine après que le juge des référés a rejeté la demande de l'APSH ...

 

et de Bonduelle de suspendre les travaux de construction de l'incinérateur Flamoval, à Arques, Philippe Richard, leader de l'association des médecins, fait le point. Histoire d'occuper le terrain, alors que le syndicat mixte Flandre Morinie se réunissait hier, notamment pour évoquer ces fameux travaux.

 

« Notre action continue », c'est le message que veut faire passer le docteur Richard. « Ce qui se passe, c'est comme pour un citoyen qui veut construire une maison dans laquelle on ne sait pas s'il va pouvoir vivre. » Une métaphore pour dire, une fois de plus, que tant que le tribunal administratif ne s'est pas prononcé sur les recours sur le fond, mieux vaut faire acte de prudence et ne pas s'engager. C'était, en tout cas, le sens du référé de suspension déposé par l'association. Avec l'argument des finances : « En tant que particulier, qui investirait dans une maison qu'il n'est pas certain d'habiter ? » Mais le juge des référés a estimé que le caractère d'urgence n'était pas recevable. « Aujourd'hui, on nous dit que nous intervenons trop tôt.

 

j'espère que dans deux ans, il ne sera pas trop tard. » Mais l'APSH ne désespère pas. « Thierry Willaey a déposé une recours sur l'autorisation de construction, Bonduelle et nous, l'APSH, avons chacun déposé un recours sur le fond. » En outre, Philippe Richard indique que l'association travaille avec son avocat précisément sur des erreurs présumées relevées dans l'enquête publique. Le médecin dénonce un dossier « qui manque de sérieux ». D'ici janvier, il compte étayer encore plus l'argumentaire, sur le fond, pour tenter de gagner une des batailles judiciaires entre le SMFM et les opposants. • GW. L.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article