info débat...

Publié le par Arnaud

Mobilisation nationale du 6 mai | Initiative Culture
 
Soirée rencontre-débat
 
Réformes des services publics :
quelles conséquences ?
 
 
au Bateau Feu / Scène nationale Dunkerque | jeudi 6 mai 2010 | 19 h
(entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles)
 
 
Venez échanger, vous informer, donner votre point de vue, partager vos informations !
 
Depuis plusieurs semaines, vous suivez sans doute l’actualité, êtes sollicités à rejoindre des mouvements de protestation, signer des pétitions… Dans le foisonnement de ces appels, il est parfois difficile de s’y retrouver. Quels sont les motifs d’inquiétude ? Où est l’urgence ? Quelle est la nécessité de ces rassemblements ? Face à la crise, faut-il s’arrêter sur la préoccupation d’une corporation ou bien les réalités qui touchent le service public ont-elles un rapport avec notre quotidien ?
 
Que veulent dire ces slogans sur les banderoles (souvent contre) : la RGPP, réforme du lycée, clause de compétence générale, réforme des collectivités territoriales, lettres de cadrage, disparition de la taxe professionnelle, DGCA, Commission Karmitz… Derrière ces expressions complexes, c’est le non remplacement de personnels, la baisse de crédits, une réduction de l’autonomie des collectivités dans le choix de leurs politiques, l’arrêt des options artistiques en seconde dès la rentrée prochaine pour les jeunes, des injonctions techniques pour le cinéma qui induisent un contenu des programmations dans les cinémas, la mise à mal de l’existence même d’un ministère de la culture, etc.
 
Nous sommes noyés devant la profusion des sujets et, par le même coup, souvent paralysés devant l’énormité de la tâche. Nous avons besoin de temps pour comprendre, pour expliquer, convaincre. Ce mouvement de déconstruction du service public n’est pas inéluctable, réformer n’est pas obligatoirement réduire, couper et abandonner aux lois du marché.
 
Les luttes paient, elles ne sont pas perdues d’avance ! Lorsque la loi sur la réforme des collectivités a commencé son voyage parlementaire, pas une ligne sur la culture. Aujourd’hui, il semblerait qu’une exception soit inscrite pour qu’elle reste une compétence partagée par toutes les collectivités… mais rien n’est encore arrêté.
 
Nous vous proposons d’initier avec cette rencontre-débat le premier rendez-vous d’échanges collectifs pour réclamer et proposer d’autres alternatives, réinventer un service public au service de tous, un projet éducatif, culturel, associatif ambitieux.
 
Venez nombreux, parlez-en autour de vous ! Merci de confirmer votre présence au 03 28 51 40 40.
 
_____________________________________
 
Ce premier appel sera relayé et amplifié par l’appel du Collectif régional pour l’art et la culture (Syndéac, Synavi, Réseau Raoul, Crac, Frap), en partenariat avec des acteurs de l’éducation, du sport, des collectivités territoriales, des élus, etc.
Syndéac : syndicat national regroupant des établissements culturels | Synavi : syndicat des arts vivants regroupant des compagnies artistiques indépendantes | Crac : collectif régional d’action culturelle dans le cinéma et l’audiovisuel regroupant des salles de cinéma indépendantes | Réseau Raoul : réseau regroupant les scènes de musiques actuelles | Frap : réseau regroupant les artistes plasticiens

Publié dans Actu

Commenter cet article