"il s'agira de la révolution industrielle la plus rapide de notre histoire"

Publié le par Arnaud

Après 2014, la limite supérieure de la croissance industrielle mettra les économies de marché dans l'impossibilité de se conformer aux réductions des émissions de gaz à effet de serre indispensables pour maintenir le réchauffement sous le seuil de 2°c, au-delà duquel les scientifiques jugent les risques climatiques inacceptables.

"En soulignant l'importance de la contrainte temporelle, le rapport montre également que l'accent mis sur le marché du carbone, considéré aujourd'hui comme un élément clé de la lutte contre le réchauffement, est dangereusement trompeur", estime Karl Mallon, co-auteur de l'étude.

Ce type de marché, déjà en vigueur en Europe et en projet en Australie, n'induira pas de réduction suffisante des émissions de gaz à effet de serre, poursuivent les chercheurs, selon lesquels de "mesures de guerre" s'imposeront si rien n'est fait avant cinq ans.

"STADE CRITIQUE"
"Nous sommes à une stade critique de notre histoire, qui verra ", souligne Kim Carstensen, responsable climat du WWF, dans un communiqué.

L'organisation plaide pour l'instauration dans tous les secteurs d'activité de mesures d'incitation en faveur des énergies renouvelables, de normes en matière de rendement et de l'abandon des subventions aux énergies fossiles.

"La mutation va demander une croissance durable de l'industrie propre et efficace supérieure à 20% par an pendant des décennies.


"Le rapport montre comment parvenir à cette croissance, mais souligne également , ajoute Kim Carstensen.

Les négocions entamées sous l'égide des Nations unies en vue de la conférence de Copenhague (7 au 18 décembre), qui doit donner un successeur au protocole de Kyoto sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, n'ont guère progressé.

A l'heure actuelle, les objectifs de réduction des émissions sont très loin des 25 à 40% jugés nécessaires pour contenir le réchauffement.

http://www.lexpress.fr/actualites/2/le-wwf-prone-une-revolution-industrielle_795584.html

Publié dans Etat de notre planète

Commenter cet article