Houtkerque, Bambecque, Hondschoote... même combat

Publié le par Arnaud

Samedi 17 octobre, à l’appel de l’association SEVE en Morvan (Santé, Eau, Vie, Environnement), la population est invitée à manifester son opposition au projet de maintien d’une activité de porcherie sur la commune (71540) soumis actuellement à enquête publique.

Sandrine Bélier a répondu positivement à l’invitation de SEVE et participera, à Reclesne, à cette Manifestation citoyenne « contre l’encochonnement de la Bourgogne ». La Bourgogne qui fait l’objet d’un développement d’élevages intensifs de porcs, en particulier en Saône-et-Loire, où plus d’une vingtaine de projets importants ont été recensés.

Au coeur du dossier, l’exploitation d’une porcherie industrielle d’une capacité de 4370 cochons par l’EARL Lamarre et la question de l’épandage des 4000m3 de lisier produits sur des parcelles composées principalement de prairies situées entre la ville d’Autun et le Parc Naturel Régional du Morvan.

Pour Sandrine Bélier : « L’enjeu est de ne pas voir se répéter en Saône et Loire le scénario des porcheries industrielles bretonnes dont on connaît aujourd’hui l’impact dramatique sur les plans environnemental, humain et financier. Ce dont nous avons besoin aujourd’hui c’est de passer d’une agriculture productiviste à une agriculture tournée vers l’avenir où le qualitatif prime sur le quantitatif. C’est là d’ailleurs tout l’enjeu de la renégociation de la Politique Agricole commune qui nous attend. Ce combat passe par l’Europe mais aussi par les territoires ».

 

Rendez-vous est donné Samedi 17 octobre 2009, à 10h30 Place de la Mairie à Reclesne

source : http://europeecologie.eu/

Commenter cet article