Grenelle "Nous devons adapter un certain nombre d’objectifs..."

Publié le par Arnaud

arton3421.jpgDans une déclaration faite au journal Ouest-France (cf. Le Monde du 5 octobre), M. Lemaire, ministre de l’Agriculture, aurait dit en parlant du Grenelle « Nous devons adapter un certain nombre d’objectifs qui ne sont pas atteignables ». Par ces propos, que M. Le Ministre devra clarifier, il sous entend que ses objectifs (notamment la mesure phare de réduction de 50% des pesticides) sont à revoir.

Alors que se mettent en place les fermes expérimentales visant à aider le monde agricole à atteindre ces objectifs cruciaux fixés dans le cadre du Grenelle ; Alors que depuis 3 ans toutes les parties prenantes travaillent ensemble pour élaborer un nouveau modèle agricole français durable, M. Lemaire, tient des propos rétrogrades et à l’encontre des engagements pris par le gouvernement et le pouvoir exécutif ainsi que par les élus du peuple.

«Il est scandaleux qu’un Ministre en charge de l’agriculture, tiennent de tels propos alors que les parlementaires, élus du peuple, ont confirmé les mesures prises dans le cadre du Grenelle, à savoir une réduction de 50% des usages des pesticides à l’horizon 2018 dès lors que des alternatives existent. Le travail est en route. Les chercheurs, les fonctionnaires des ministères concernés, les techniciens chambres, les groupements d’agriculteurs au niveau local, les ONG tous oeuvrent dans le même sens. Il y a aujourd’hui une coupure de plus en plus visible entre les hommes et les organisations qui travaillent sur le terrain et le ministre de l’Agriculture qui semble se plier aux injonctions des représentants du syndicat dominant de plus en plus coupés de sa base. » déclare François Veillerette, Porte-parole du MDRGF.
« Nous exigeons de M. le ministre une réaffirmation forte des objectifs pris dans le cadre du Grenelle, il en va de la crédibilité de la France en matière d’agriculture et d’environnement. Nous attendons aussi de M. Borloo, Ministre de l’Ecologie ainsi que de la Secrétaire d’Etat à l’écologie, Mme Jounnao, une telle réaffirmation. » ajoute ce dernier.

Réclamons du Ministre ce démenti
Alain Uguen Association Cyber @cteurs
François Veillerette, Porte-parole du MDRGF


COMMENT AGIR ?

Sur le site

Publié dans dossier Grenelle

Commenter cet article