communiqué de presse des Verts du dunkerquois suite à la décision de Total

Publié le par Arnaud

logo_des_verts.jpg

Devenir de la raffinerie Total de Dunkerque : un sursis qui ne résout rien

 

La décision du comité central d'entreprise du groupe Total de reporter d’ici la fin du premier semestre la décision concernant le devenir de la raffinerie de Dunkerque laisse sans réponse plusieurs problèmes de fond.

 

Ne sont aucunement abordées par la multinationale pétrolière les conséquences d’une possible fermeture sur l’activité des sites industriels adjacents avec lesquels pourtant de fortes synergies se sont construites.

 

Le choix posé comme possible "compensation" d'investir dans le projet de terminal méthanier porté par EDF tient plus d’une improvisation de circonstance qu’à une réelle proposition de conversion industrielle pour le site.

 

De surcroît, les possibles solutions de remplacement demeurent pour le moins flous ne permettant pas ainsi d’accréditer la parole de Total qui a laissé ses salariés du dunkerquois dans l’expectative depuis plusieurs mois.

 

La volonté de la multinationale demeure quoiqu’en disent ses dirigeant de délocaliser sur le long terme l'activité de raffinage afin de se soustraire aux obligations sociales et environnementales et parfaire leurs importants bénéfices estimés à huit milliards d'euros en 2009.

 

Partisans d'une politique industrielle écologiquement soutenable, nous considérons ainsi la présente prise de position de Total comme une volonté de gagner du temps à défaut d’assumer réellement sa responsabilité réglementaire de réindustrialiser le site.

 

Les questionnements autour du devenir de la raffinerie témoignent plus largement des interrogations entourant la vulnérabilité de l’économie du littoral dunkerquois à des sites industriels basés sur la consommation d’énergies fossiles.

 

La nécessaire conversion écologique de l'économie du dunkerquois se fait donc sentir plus que jamais afin que le "Made in Dunkerque" ne se conjugue pas seulement au présent mais ait un futur durable.

 

                 Nous apporterons donc notre plein et entier soutien aux salariés de Total ainsi que des autres entreprises du littoral en participant à la manifestation du jeudi 4 février à Dunkerque.

Publié dans Emploi

Commenter cet article