la mobilisation continue...

Publié le par Arnaud

Arques

200 opposants à Flamoval réunis samedi sur le site du futur incinérateur

Edition du lundi 05 octobre 2009, 11:38 | Lu : 345  Delta FM Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte Version imprimable
 
Les opposants, moins nombreux que prévu, sont affirmatifs : ils ne veulent pas d'un incinérateur près de leur domicile. Et ils sont prêts à tout pour contrer Joël Duquenoy, le nouveau président du syndicat mixte du projet Flamoval.
Car pour les anti Flamoval, l'incinérateur n'est pas nécessaire. Pire, ce projet mettrait en danger la santé des riverains à proximité du site de Flamoval.
Alors, pour défendre leurs idées, les opposants demandent aux élus audomarois un référendum afin de faire entendre l'avis de chacun. Et de lancer un débat sur l'hypothèse de ne pas implanter un incinérateur à Arques. Jean-Pierre Decool, le maire de Renescure :

Pierre Accari habite à Locon et il est formel, il ne veut pas entendre parler d'un nouvel incinérateur dans la région audomaroise :

Symboliquement, les manifestants ont planté sur le site de Flamoval un arbre de la résistance, un arbre qui, à écouter les manifestants, serait immortel, il s'agit d'un ginkgo biloba. Alain Vilain, d'Europe Ecologie :

Une partie des manifestants s'est retrouvée l'après-midi au forum régional de l'écologie organisé à Racquinghem.
 
Baptiste DESGARDIN

Commenter cet article