l'Hopital entreprise...

Publié le par Arnaud

Paris, le 13 mai 2009

 

Communiqué

 

Projet de loi « Hôpital, Patients, Santé, Territoire »

Les Sénatrices et Sénateurs Verts dénoncent une loi qui met en

péril notre système de santé

 

Le Sénat examine cette semaine le projet de loi Hôpital, Patients, Santé,

Territoire. Ce projet de loi ne vise qu'à un objectif : rentabiliser à court

terme l'hôpital public. Il n'est porteur d'aucune vision pour l'avenir de

notre système de santé mais organise, encore une fois, la vente à la

découpe du service public.

L'hôpital n'est pas et ne doit pas devenir une entreprise ! Cette reforme

est basée sur la rentabilité, elle passe totalement à côté des enjeux et

n'aura aucun effet sur la crise de notre système de santé. Placer l'hôpital

public sous l'autorité d'un « directeur- manager » dont la mission sera de

réduire les déficits et donc de supprimer des emplois est une erreur

majeure. Les patients et les soignants devraient être au cœur du

dispositif et ils sont tout bonnement ignorés par le gouvernement.

Gouverner, c'est prévoir... et cette réforme ne prévoit rien. Elle ne

prend même pas en compte les besoins pourtant bien connus

aujourd'hui liés à la dégradation de notre environnement : obésité,

cancers, diabète, maladies cardio-vasculaires, asthme, dépression, etc.

Prévoir, ce serait mettre en œuvre une politique ambitieuse d'éducation

et de prévention, ce serait mettre au cœur du dispositif la question des

risques liés à l'environnement.

L'indépendance de la médecine et de la recherche médicale est en

danger, les Sénatrices et Sénateurs Verts le déplorent et sont convaincus

que cette réforme est vouée à un échec certain.

 

 

JEAN DESESSARD

______________

SÉNATEUR

DE PARIS

15, RUE DE VAUGIRARD

75291 PARIS CEDEX 06

TÉL : 01 42 34 34 43

FAX : 01 42 34 40 81

www.desessard-senateur.org

j.desessard@senat.fr

 

la mobilisation contre la loi sur l'hopital se verra pour ce qui est de Dunkerque ce mardi 26 mai à la place Jean Bart de 10 à 15 h via l'organisation d'un débat public et ce par les syndicats.

 

Merci à Paulo Serge pour l'info

Publié dans Santé

Commenter cet article