pour une conversion écologique de l'économie...Vite!

Publié le par Arnaud

 800.000 chomeurs de plus

Il y a déjà 3.700.000 chômeurs inscrits au Pôle Emploi et l'OFCE annonce "800.000 chômeurs supplémentaires en France d'ici fin 2010 " !

"800.000 chômeurs supplémentaires en France d'ici fin 2010."
C'est colossal. Monstrueux. L'information aurait du faire la Une de tous les journaux. Elle aurait du provoquer une très forte réaction des pouvoirs publics... Non. Rien !

Depuis deux ans qu'il est élu, Nicolas Sarkozy n'a rien fait pour lutter contre le chômage. Rien de sérieux ! C'est la première fois depuis 30 ans qu'une équipe arrive au pouvoir et affiche une telle désinvolture sur cette question.

Voilà pourquoi, Marianne et Les Inrockuptibles publient cette semaine un Appel pour des Etats-généraux de l'emploi, co-signé déjà par un millier de citoyens dont Patrick Pelloux, Alain Trautmann, Eric Halphen, Dominique Méda, Roland Gori, Louis Weber et de nombreux responsables politiques : aussi bien Corinne Lepage que José Bové, Noel Mamère et Cécile Duflot, Patrick Braouezec, Geneviève Gaillard, Jean-Louis Bianco et Jean-Paul Huchon...

A un mois des Européennes, si des personnalités de sensibilités aussi différentes s'associent au même Appel, c'est que la question de l'emploi est vraiment fondamentale pour notre avenir.
 
En 1982, à Wassenaar aux Pays-Bas, les partenaires sociaux ont pris quelques mois pour négocier un nouveau contrat social : temps de travail, formation, fiscalité, aides aux PME, code du travail, politique de recherche, indemnisation des chômeurs, financement des retraites... Tout a été mis sur la table pour arriver à un ensemble de propositions qui a permis, en quelques années, de diviser par deux le chômage et la précarité.

De même, en France, au bout de 30 ans de crise, il est temps de "prendre le taureau par les cornes" et de réunir pendant deux ou trois mois tous les acteurs concernés, afin de construire un nouveau contrat social qui permettra de diviser par deux le chômage et la précarité.

> Créer 2 millions d'emplois.

Tel doit être l'objectif de ces Etats-généraux : créer 2 millions d'emplois -de vrais emplois- pour diviser par 2 le chômage, rééquilibrer le partage salaires / bénéfices et redonner du pouvoir d'achat à l'ensemble des ménages.

Le 5 février, lors de son intervention télévisée, Nicolas Sarkozy a dit qu'il envisageait de réunir un Grenelle social. Vu la gravité de la situation, il ne suffit pas l'envisager. Il faut le faire. Et vite ! Il en va de l'avenir de notre République.

Si vous aussi, vous ne supportez plus de voir le chômage augmenter chaque mois sans rien faire, si, vous aussi, vous pensez qu'il est urgent de provoquer un sursaut, signez l'Appel pour des Etats Généraux de l'emploi :

                                                                 www.appeldu2mai.fr

Publié dans Emploi

Commenter cet article