le RSA arrive...

Publié le par Arnaud

Voici le commentaire que je viens de déposer sur le blog de Jean Schepman, suite à l'article "fin du RMI".



On ne peut pas dire que le RSA est d'une clarté limpide sur son application alors qu'il arrive le 1er juin. Ca forte séparation entre l'accompagnement social et l'accompagnement emploi pose de nombreuses interrogations. Peut-on si clairement séparer les deux notions alors que trés souvent et notamment pour une population fragilisée par la vie tout s'imbrique... Quelles sanctions donnaient par le Pole Emploi en cas de non présence à une convocation ? la coupure du RSA ? Dans ce cas là où est le revenu minimum de subsistance ? Et pour le social, quelles moyens et outils seront donnés par l'Etat ? Le social deviendra-t-il la face cachée de notre société où on laissera les plus éloignés de l'emploi au bord du chemin de préférence à cacher voire pire montrer comme fautif de leurs accidents de vie ? Beaucoup d'interrogations lourdes de sens... le sens de nos solidarités et du soutien envers ceux qui subissent les sales coups de la vie et qui n'ont pas eu la chance d'être "né du bon côté" ou d'avoir les gratitudes de la société. Dans le fond le RSA pourrait apporter quelque chose mais la rigidité de son application me semble inquiétant de ce que je peux actuellement percevoir. Il faut pas en être surpris. Nous avons là la "philosophie" populiste Sarkosienne qui dit en gros que tu es responsable uniquement de ce qu'il t'arrive et que toi seul peut t'aider réellement (bosse et tais toi). L'environnement social et économique n'est que bavardage. C'est sur que quand tu as une famille riche et un parterre de relation tu n'as que faire des accrocs de parcours !!!!!!!!! Triste vision de l'Homme.

Publié dans position

Commenter cet article