pour un travail en commun suite...

Publié le par Arnaud

Voici le courrier déposé ce jour suite à la rencontre du 18 avril sur la sous médicalisation :

Madame Régine Cadart

Maire De Oost Cappel

3ème Vice-Présidente de la CCF

Présidente de la Commission Service aux Personnes

 

 

A Hondschoote, le 24 avril 2009

 

 

 

P/J : courrier réponse de Monsieur le Député, Jean-Pierre Decool

 

 

 

Madame Cadart,

 

Vous savez peut-être que depuis quelques mois une pétition citoyenne a été engagée à Hondschoote pour alerter du manque chronique de médecins sur notre canton. Pour mémoire sur le canton en cinq ans, 6 médecins ont cessé leur activité. Aujourd'hui nous n'avons plus que 6 médecins pour 14000 habitants (il en faudrait 10 selon le journal des Flandres du 12/02/09). Il n'y a plus que 4 médecins débordés sur Hondschoote et 40% des médecins du canton ont plus de 55 ans ! Un médecin arrive sur Hondschoote en fin d'année 2009 pour suppléer le dernier départ subi en 2008.

 

Notre action a pour but de relayer la situation de plus en plus délicate pour les habitants par rapport à l'accès aux soins de proximité. Elle a aussi la vocation de vouloir entamer un travail sur le sujet entre les médecins, les élus et le collectif citoyens/patients qui à nos yeux doivent être associés à la réflexion, étant les premiers concernés.

 

Nous savons que très prochainement une réunion de votre commission fera un point sur ce dossier.

 

Par cette lettre nous sollicitons votre bienveillance pour travailler ensemble, élus, corps médical local, institutions et citoyens/patients afin de trouver des solutions satisfaisantes pour tous. Notre Région n'a pas d'excellents chiffres dans le domaine de la santé, nous devons d'autant plus préserver la proximité des soins primaires ainsi que des lieux de prévention.

 

 

 

Restant à votre disposition, Madame Cadart, veuillez recevoir, au nom du collectif,  nos sentiments respectueux,

 

 

Pour le collectif

Madame Vittu

 

Monsieur Ginions

Conseiller Municipal d'Hondschoote

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article