le SMIC... valeur négligée à l'inverse d'autres rémunérations

Publié le par Arnaud

Le ministre du travail, Brice Hortefeux, a exclu, jeudi 23 avril sur France 2, tout coup de pouce au smic au 1er juillet, en critiquant l'effet négatif qu'aurait, en temps de crise, une telle mesure. "L'augmentation du smic, c'est une action boomerang : la PME n'y arrive pas et si elle n'y arrive pas, elle risque d'être conduite à licencier. Nous ne pouvons pas le supporter. Donc, il ne faut pas qu'il y ait de situation particulière pour le smic", a estimé M. Hortefeux, en rappelant que le salaire minimum ne concerne "que 13 % des salariés".

Source le Monde.fr

Caro

Publié dans Actu

Commenter cet article