sous médicalisation : précision apportée...

Publié le par Arnaud

Suite à ma note faisant référence à l'article paru sur le site de canal 11 le journal communal en ligne, je vous livre la réaction de Monsieur Vampouille, qui suit depuis longtemps le dossier de sous médicalisation de notre canton :


Le Journal Municipal d'Hondschoote Canal 11

     

 

   Un nouveau médecin à Hondschoote :

                                                                                           Un article de Jean Michel BOGAERT

 

         Réponse 


ð  Une bonne nouvelle assurément mais les démarches pour susciter l'arrivée de nouveaux médecins sur le canton doivent être poursuivies par les collectivités locales car les médecins sont toujours en nombre insuffisant sur le canton.


ð Une information erronée qui mérite d'être rectifiée : Jean Michel BOGAERT écrit :

« Voici quelques années à l'initiative de notre maire Hervé SAISON un dossier de sous dotation médicale a été lancé auprès des instances compétentes »     Cette information est erronée.

 

C'est le conseil municipal de Rexpoëde qui a mandaté le 15 avril 2006 son maire pour obtenir les moyens financiers délivrés par la Sécurité Sociale afin d'inciter les jeunes médecins à s'installer dans la zone avec l'appui des collectivités locales et ceci en coordination avec les médecins résidents sur cette même zone.


            Hervé SAISON le reconnaît d'ailleurs explicitement dans le journal des Flandres du jeudi 25 septembre 2008 : lors d'une interview : C'est Rexpoëde qui a alerté la CCF des avril 2006 !


Pour autant, il n'a pas été facile pour la commune de Rexpoëde d'obtenir de la Communauté de Commune qu'elle dépose un dossier de reconnaissance de sous dotation médicale auprès des autorités compétentes :

→ Un courrier de Jean Pierre CATRY du 26 septembre 2006 adressé au maire de Rexpoëde stipulait : « mes services ont procédé en effet a une enquête d'évaluation des médecins généralistes dans les communes de le CCF. Il en ressort que 12 médecins y sont installés.Nous avons sollicité la Caisse d'Assurance maladie afin de connaître les critères permettant de prononcer la sous médicalisation d'un secteur.....Le secteur de la CCf ne pourra donc pas être retenu comme zone sous -médicalisée

→ Les services de la CCF  (Qui est le Directeur des Services à la Personne ? Sinon Hervé SAISON) ont donc conseillé à l'époque au président de la CCF de ne pas engager de dossier !


            C'est la détermination de Bruno BRONGNIART, Maire de Rexpoëde et Président de la Commission Services à la CCF qui a conduit en sa séance du 17 septembre 2006  le Conseil de la Communauté de Commune de Flandre à décider la poursuite de l'étude du dossier de sous médicalisation du territoire.


            A partir de là, j'ai pu rencontrer les médecins de la zone réunis au domicile du Docteur LOURDEL le 14 décembre 2006 et réunir les éléments nécessaires à la constitution du dossier avec le concours du Docteur DESJONQUERES.


            A aucun moment, Hervé SAISON n'a participé à la constitution du dossier en sa qualité de Maire.


            Je compte sur l'objectivité de Jean Michel BOGAERT pour apporter ces rectifications à ses lecteurs.


            Je tiens à sa disposition les courriers, délibération ou compte rendu cités dans ce texte.



                                                                                                          Jean Michel VANPOUILLE


                                                                                                Conseiller Communautaire à la CCF

                                                                                       Adjoint aux affaires sociales à Rexpoëde en 2006

Commenter cet article