Flamoval : réponse de Monsieur le Maire

Publié le par Arnaud

Monsieur

Suite à votre 2ème correspondance concernant cette fois le CVE d'ARQUES, je vous précise que le S.I.R.O.M, à l'unanimité, a accepté ce principe depuis 1999.

Vos propos excessifs sur "le permis à polluer" m'incite à vous informer du caractère justement novateur du process employé pour filtrer les rejets de fumée.
En effet, cet équipement sera doté de films ultra performants pour les NOX amenant les performances environnementales bien au delà de ce qu'imposent les normes européennes.

Sur la surcapacité, je ne peux laisser penser que vu les coûts de réalisation de cet investissement, les équipes d'ingénieurs ayant étudié le projet n'aient pu affiner au plus juste la capacité totale de l'usine.
En effet, je me dois de vous rappeler que le SIROM a mis en place le tri des déchets voici 5 ans avec des procédés de collecte en bi-flux.
D'autre part, notre commune sera prochainement dotée d'une déchetterie pour optimiser le recyclage de nos déchets.

Espérant avoir répondu à vos interrogations,
Je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués,

Le Maire d'Hondschoote

H. Saison




A vos réactions

Commenter cet article

yann et yvan 14/12/2007 09:58

Bonjour,Une déchetterie ? C'est pour quand l'ouverture ?J'avais assisté à un conseil municipal voici quelques années (mi juin 2001 je crois) et un conseiller municipal du groupe majoritaire avait demandé la création d'une déchetterie sur Hondschoote. Preuve que les idées sont suivies d'effet. Honnêtement, nous n'y croyions plus vraiment ... mais là, c'est une bonne nouvelle.Ce sera vraiment un plus pour les habitants : plus besoin d'aller à Bray Dunes ou Wormhout. De plus, ce sera générateur d'emploi (certes pas 50 mais c'est déjà ça).Concernant le tri sélectif, nous en sommes de fervents adeptes depuis le début. Concernant Flamoval, nous pensons que les études menées avant ont certainement pris en compte l'évolution des déchets. Sinon elles ne seraient pas crédibles aux yeux des demandeurs.

Arnaud 14/12/2007 10:14

Si maintenant nous appliquons d’ici vingt ou trente ans une réduction même limitée  es tonnages de déchets émis par les consommateurs, ce qui correspond à la fois à une volonté politique  mise par la France et par le souhait des consommateurs, alors ce  surdimensionnement devient nettement  plus sévère. Il a été testé une réduction annuelle de 0,5 et 1%, ce qui correspond à des ordres de grandeur observés dans d’autres domaines (eau, électricité). Le calcul tient compte de l’augmentation de population  affichée par le SMFM. A l’échéance de cette période, ce sont près de un tiers à la moitié des déchets qui manquent pour un fonctionnement correct de l’équipement. http://hondschoote-debat.over-blog.org/categorie-10237368.htmlVraiment ce projet ne va pas dans le sens espéré d'une prise de conscience des maux de notre planète...Enfin une déchetterie comme vous dites! En sachant que cela n'est qu'un maillon d'une chaîne des traitements de nos déchets.