commerce de proximité

Publié le par Arnaud

Voici le message que j'ai reçu de Paul DEKEISTER, Président de l'UC " Le Commerce Hondschootois" que je remercie pour sa contribution. La preuve qu'il faut absolument soutenir le commerce local et non intensifier, n'est ce pas M. Attali, la pression des grandes surfaces. Le souci se posera du pouvoir d'achat des Hondschootois avec les hausses annoncées dans l'alimentation. Un défi urgent (encore un) qui demande de s'atteler à la production d'énergie renouvelable et le développement de réseaux de producteurs locaux mais également le soutien de produits Bio.


"Le saviez vous ?

1>Pour montrer aux gens de notre ville que nous sommes proches d’eux et conscient de l’ecologie, certains commerçants affichent désormais des logos « eco-citoyen » sur leur vitrine qui montrent que beaucoup d’efforts sont fait pour diminuer les pollutions.

Cette charte Ecologique est mise en place à l’aide de la CCI de Dunkerque. Cela montre nos efforts.

 Le magasin CHEZ STEPH' par exemple : toutes les lampes sont fluo a basse consomation ( même les spots qui sont à leds), aucune utilisation d’eau de la SIDEN mais la récupération d’eau de pluie filtrée.

Des sacs réutilisables sont donnés aux clients fidèles ( sacs noir , avec ces commerces ma ville est belle en rose ) . Un seul prospectus donné en supplément des publicités journaux. D’autres commerces donnent ces sacs (tous dans l’association).

 2> Gagner 80% à 100% de CO2 sur le transport : TRES SIMPLE
Il suffit de faire les courses en LOCAL et non pas faire au moins 30 KM en voiture pour faire ces courses (aller/retour).Notre association fait tout pour ramener les clients dans nos boutiques mais il est vrai qu’ils ont tous la facheuse tendance a utiliser leur voiture pour aller dans les grandes surfaces au minimum à Bergues, voir pour la plupart du temps a coudekerque-branche, grande synthe ou autre.

Or non seulement on gagne de l’argent en utilisant pas sa voiture pour faire au minimum 30 Km ( Hondschoote Bergues aller retour ) mais en plus c’est un bien pour l’ecologie.

 3> Plus de publicité dans les boites aux lettres.
 L’association s’efforce grandement à n’utiliser que la presse locale pour faire diffuser ces messages et non pas par diffusion de papier dans les Boites aux lettres comme le font les grandes surfaces.
De ce fait, moins d’arbres sont coupés puisque l’on utilise des pages de publicité déjà existante dans les journaux qui seront de toute façon imprimé.L’année dernière, seul deux prospectus. Cette année, ZERO prospectus.

 Je me tiens à votre disposition pour plus de détail sur ces différents points.

 Au plaisir de vous relire"


Commenter cet article

cityprix 18/04/2009 14:27

Le projet CITYPRIX a pour objectif de fournir des services de communication et de marketing aux commerces de proximité.Il s’articule autour d’un site web grand public permettant la recherche de produits et leur localisation dans les commerces de proximité.Outil fédérateur des commerçants réputés indépendants, il favorise l’instauration d’un programme de fidélisation viableLes commerces de proximité, TPE par nature, ne disposent pas de capacités de résistance à des conditions difficiles mais, sont en revanche, un gisement d’emploi fondamental.En leur fournissant des services de communication, de marketing et de fidélisation, CITYPRIX crée les conditions de résistance à la désertification commerciale des centres urbains.